PEUT-ON EMPORTER SA BOUTEILLE DE VIN EN DOGGY-BAG ?

Le doggy-bag s’est démocratisé en France depuis quelques années. Un service supplémentaire pour les restaurateurs et une solution plus souple de consommation.

 

Le doggy-bag

Ce concept est très répandu en Angleterre, aux États-Unis mais aussi dans les pays asiatiques. En France, ce fut plus compliqué d’instaurer ce rituel qui n’est pas dans les moeurs et longtemps considéré comme un sujet tabou. Aujourd’hui le doggy-bag se développe doucement en France, notamment avec le sujet de la lutte contre le gaspillage. Il faut savoir que 14% des déchets alimentaires produits chaque année seraient générés par les restaurants. Une bonne raison pour ramener les restes de son repas à la maison.

Le wine-bag

On connaît tous le doggy-bag, mais le wine-bag ça vous parle ? Et bien, depuis le 14 juin 2013 une loi autorise les restaurateurs à laisser les clients récupérer leurs bouteilles. Cette clause ne concerne que le vin et aucun autre alcool. Cependant, comme la nourriture, la bouteille doit être refermée hermétiquement avant que le client ne l’emporte chez lui. Cela peut en surprendre certain, car on ne sait pas toujours très bien ce que nous avons le droit de faire ou non. Maintenant il ne faut plus hésiter à demander d’emporter sa bouteille de vin. 

La french touch

Le doggy-bag à la française. Pour essayer de démocratiser le concept, les restaurateurs n’hésitent pas à s’engager dans la création d’emballage pratique, joli et original. Le but est d’aider les clients français à surmonter leur gêne en inversant les perceptions négatives. Cela devient un plaisir de pouvoir ramener son repas et sa bouteille de vin chez soi ! 

 

 

 


Envie de plus d’actualités ?
Inscrivez-vous à la newsletter de SOMM’IT pour recevoir toutes les actualités liées à la gastronomie et au vin dans votre boîte mail une fois par mois !

S'abonner à la newsletter