LE TOUR DE FRANCE ÉTAPES 1 À 7 COTÉ VIN

Le Tour de France partira pour cette 105eme édition de Noirmoutier en l’ile en Vendé le 7 juillet. Pour l’occasion SOMM’IT vous propose de faire un tour d’horizon de l’étape 1 à 7 passants de la vallée de la Loire jusqu’en Bretagne.


Un parcours au beau milieu de la Vallée de la Loire

Du mont Gerbier-de-Jonc à Nantes, la Loire et ses affluents représentent l’une des régions les plus étendues du vignoble Français. Voilà pourquoi la Vallée de la Loire propose divers terroirs produisant des vins d’une grande variété. Ces derniers, très nombreux, sont parfaitement adaptés aux différentes conditions rencontrées : les sols roches, roches altérées, graves, sables, graviers et altérite, la multitude de climats et le relief varié. Tous ces éléments ont forcé les viticulteurs à adopter de multiples traditions viticoles. « La diversité », c’est le mot qui résume le mieux la nature du vignoble de la Vallée de la Loire. Depuis l’époque gallo-romaine, le vin représente un véritable modèle historique et culturel favorisé par l’impulsion des grandes abbayes au Vème siècle.  Il fait partie de la culture du « bon vivre » qui s’est installé dans la région.

Principales appellations de la Vallée de la Loire 

Muscadet

Le muscadet présente une robe d’or vert très pâle, les arômes de fermentation dominent le muscadet la première année, mais des nuances minérales, voire iodées ne tardent pas à apparaître. Dans les vins blancs évolués, des arômes de fleurs blanches et d’agrumes se marient aux notes minérales et marines. C’est un vin assez léger en alcool avec moins de 12 %. Les muscadets présentent un excellent équilibre entre les arômes, l’acidité et la rondeur. Leur vivacité et leur légèreté sont particulièrement en harmonie avec les coquillages et les crustacés. Vinifiés sur lie, ils dévoilent un léger perlant qui accentue l’impression de fraîcheur. Ce mode d’élaboration leur confère également plus de rondeur et de gras. 

L’AOC Anjou

L’Anjou rouge dévoile une robe vive, printanière, rubis éclatant, qui révèlent la gamme primaire du cépage. Leur palette réunit les notes florales, les fruits rouges parfois épicés. Les arômes ne sont jamais végétaux. Il se caractérise par sa fraîcheur, son équilibre entre l’alcool et l’acidité. Sa structure est tout en finesse et le caractère fruité se retrouve dans une finale persistante.

L’Anjou blanc se présente sous une teinte jaune pâle aux reflets verts qui tire vers le doré quand il est issu d’une vendange très mûre.
Il est flatté par une palette de fleurs blanches typiques du Chardonnay, des nuances citronnées, des notes de fruits du Chenin (pêche de vigne, poire), ainsi que des accents minéraux. Lorsque le raisin a été longuement attendu, des arômes de fruits confits, de coing et de mirabelle se manifestent. L’Anjou blanc bénéficie d’une matière ronde et structurée par des tanins fins et élégants.

Les Fiefs de vandéen

Les fiefs-vendéens rouges ont une robe rubis éclatante. Ils ont un caractère animal et présentent des notes de fruits rouges et de poivron, des vins peu tanniques, légers et friands.

Les rosés vinifiés à partir de Pinot Noir affichent une robe claire et sont vifs. Le registre des rosés est construit autour des fruits rouges (groseille, fraise, framboise).

Les vins blancs se caractérisent par une robe or pâle à reflets verts. Issus de Chenin, les vins blancs ont des arômes de pomme verte, de citron et de coing, avec une acidité soutenue. L’assemblage avec le Chardonnay apporte des arômes de fruits exotiques et de pain grillé, tandis que le Sauvignon joue sur des notes de buis et de genêt. Ils se distinguent par leur grande souplesse.

La pause gourmande

Que diriez-vous de faire une pause gourmande pendant ce tour des vins ? Un accord mets et vins des spécialités de la région, de quoi ravir vos papilles. Les Pays de la Loire sont unis par un fleuve, d’où la présence de poissons d’eau douce dans les spécialités. Mais sur la côte, les plaisirs sont plus iodés : huîtres, coques du Croisic, moules de bouchot et le célèbre sel de Guérande.

#Entrée
Que diriez-vous de commencer par des huitres chaudes en échalote, un petit gratin de l’océan à base de poireaux et de cabillaud, ou des saint-jacques de Saint-Brieuc ? Le tout accompagné d’un verre de Muscadet pour les huitres et le poisson ou un verre de Fiefs de vendéen blanc pour les fruits de mer.

#Plat
Pour le plat côté mer, nous vous proposons de la sandre au beurre blanc ou un merlu de la ligne de la Turbale accompagné de légumes nantais et carotte de Chantenay. Un verre de vin d’AOC d’Anjou s’accordera parfaitement avec votre plat.

Côté Terre, nous vous conseillons un poulet rôti au citron et au romarin, une cocotte de veau nantais aux petits légumes sans oublier la fameuse galette de sarrasin traditionnelle ou la roulade Sévigné. Nous vous proposons un vin rouge d’AOC d’anjou pour assortir le tout.  

#Dessert
Pour finir cette délicieuse pause gourmande nous vous proposons une crêpe caramel beurre salé, un Kouign-amann, le crémet d’Anjou à base de fruits rouges ou une tarte aux fraises.

 

Dossier Tour de France

 


Votre restaurant possède-t-il un sommelier ? 
Outil de gestion des stocks boissons, d’édition de cartes, de gestion des commandes fournisseurs : simplifiez votre vie de restaurateur grâce à SOMM’IT, l’assistant sommelier digital.

DEMANDER UNE DÉMO GRATUITE