7 MOYENS DE LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE DANS SON RESTAURANT

Il est important pour les restaurateurs de limiter l’empreinte écologique de leur activité. Pour les restaurants qui souhaitent s’engager voici 7 façons de limiter le gaspillage alimentaire.

Le gaspillage alimentaire est un énorme problème pour les restaurateurs d’un point de vue environnemental (avec une utilisation absurde des ressources naturelles), mais aussi éthique par la dévalorisation de la nourriture et enfin économique car cela engendre des dépenses inutiles. Les restaurateurs doivent donc être plus responsables concernant le gaspillage alimentaire. D’après l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, 10 millions de tonnes alimentaires humaines sont gaspillées chaque année, la valeur théorique de ces pertes est évaluée à 16 milliards d’euros. Cet engagement passe par plusieurs actions à mettre en place dans son établissement et avec son personnel.

Voici 7 façons de limiter le gaspillage alimentaire dans son restaurant :

  • Les doggy-bags

Pour lutter contre le gaspillage, les députés ont voté un amendement rendant obligatoire la mise à disposition de doggy-bags dans les restaurants. Ce terme désigne l’emballage permettant de ramener les restes de son repas à son domicile. La mise à disposition de doggys-bags par les restaurateurs pour leurs clients sera effective à partir du 1er juillet 2021.

  • Mummyz : vendez vos parts additionnelles de plats cuisinés

L’application Mummyz met en relation, en temps réel le surplus alimentaire de commerces et des ménages sous la forme de bons plans ou ventes flash auprès des consommateurs à proximité. Il peut alors bien manger sans se ruiner et le restaurant quand à lui se fait connaître, limites ses pertes et s’engage contre le gaspillage alimentaire. Le restaurateur publie gratuitement une annonce en indiquant les disponibilités et le prix. Les consommateurs réservent et payent en ligne via l’application. Le restaurateur peut par la suite, demander le virement de ses gains sur son compte bancaire en 24 heures.

  • Too good to go : l’appli qui te nourrit en réduisant la gaspillage

Une application qui met en relation les consommateurs avec les commerçants pour acheter les invendus en fin de journée à petits prix. Le restaurateur met en ligne des paniers surprise composés des invendus du jour. L’utilisateur passe commande et paye directement en ligne, un email de confirmation est alors envoyé au restaurant qui peut gérer ses commandes. L’utilisateur se présente directement dans le restaurant à l’heure de collecte indiquée et le restaurateur lui remet son panier surprise.

  • Optimiam : les bons plans anti-gaspi autour de vous

Optimiam est une application anti-gaspillage qui permet de manger à moindres frais tout en faisant un geste contre le gaspillage alimentaire. Grâce à la géolocalisation les commerces de proximité sont connectés en temps réel aux consommateurs autour d’eux afin de vendre leurs stocks de produits frais sous forme de ventes flash. Chaque jour, le commerçant met à jour son inventaire en ligne en y indiquant le surplus et le consommateur bénéficie des produits frais à prix réduits. Aujourd’hui 850 commerçants sont déjà partenaires en France et plus de 210 000 utilisateurs.

  • Checkfood : je mange, je donne et je ne jette plus

Une application qui permet de scanner les codes barres de ses produits, renseigner leur date de péremption et d’être alerté lorsqu’un produit arrive à sa date de limitation de consommation. Grâce à une jauge de péremption vous avez un aperçu rapide et clair de la date limite de consommation de chacun de vos produits. Quelques jours avant la date de péremption, l’application vous alerte en vous envoyant une notification sur votre smartphone. Vous pouvez alors décider quoi faire de votre aliment : soit de le manger, soit vous le donnez à des associations en aidant ceux qui en ont besoin. Checkfood vous connecte directement avec des associations proches de vous qui récupèrent vos produits.

Nouvellement installé à Bordeaux, le « frigo zéro gaspi » permet à tous de déposer et de prendre des produits alimentaires. Mis en place par le Centre Ressource d’Ecologie Pédagogique d’Aquitaine, cette initiative veut limiter le gaspillage alimentaire et aider les personnes dans le besoin. Inauguré le 17 mai au 2 rue Tauzia dans le quartier Sainte-Croix à Bordeaux, ce frigo anti-gaspi est une première initiative en Gironde.

  • Kitro : attaque le gaspillage alimentaire

Contrairement aux solutions actuelles qui demandent d’entrer manuellement les données, Kitro a développé un logiciel de reconnaissance visuelle. Il va analyser, mesurer et renseigner tout ce qui est jeté dans votre restaurant. Toutes les deux semaines, le logiciel informe le restaurateur sur ce qu’il peut faire pour diminuer de 25 % à 65 % le gaspillage alimentaire et augmenter de 3 % à 8 % sa marge. 

 


Envie de plus d’actualités ?
Inscrivez-vous à la newsletter de SOMM’IT pour recevoir toutes les actualités liées à la gastronomie et au vin dans votre boîte mail une fois par mois !

S'abonner à la newsletter