3 ERREURS DE GESTION DES STOCKS À NE PAS COMMETTRE DANS SON RESTAURANT

Une gestion des stocks est essentielle à la pérennité de votre restaurant. Tomber en rupture de stocks durant votre service peut vite être une source d’insatisfaction auprès de vos clients. Le vin est consommé par environ 40 millions de français et est considéré comme le premier levier de croissance pour la restauration (découvrir notre infographie sur le vin au restaurant). En effet, il représente 20% de l’addition, soit 30 millions d’euros dépensés par jour. Ainsi, connaître l’état de ses stocks est important pour éviter la rupture d’une référence durant le service ou posséder trop de quantité d’une référence qui se vend difficilement.

1. Ne pas avoir un bon outil de gestion des stocks

La gestion des stocks manuelle est la manière la plus utilisée. Sur une feuille de papier ou un fichier excel, nombreux sont les restaurateurs à utiliser encore cette ancienne méthode pour gérer leurs stocks.

Aujourd’hui, il existe de nombreux outils permettant d’automatiser ces tâches chronophages et ainsi gagner du temps. C’est ce que propose SOMM’IT : un système de management des boissons pour les restaurants. Connecté ou non à votre caisse enregistreuse, vous connaissez avec exactitude la quantité de produits dont vous disposez et vous pouvez également faire des prévisions et établir des points de commande. Grâce à notre système d’alertes, vous êtes informés par email lorsqu’une référence atteint le seuil critique que vous aurez configuré en amont.

Configuration des règles d’alertes avec SOMM’IT

2. Ne pas définir de point de commande

Connaître votre stock c’est bien mais vous devez impérativement vous fixer des points de commande pour chaque référence. C’est-à-dire que vous devez recommander des bouteilles, afin de ne pas tomber en rupture de stock durant votre service, dès que vous atteignez un certain seuil (moins de 6 bouteilles en stock par exemple).

Ce niveau de stock varie en fonction des références qui composent votre cave. En effet, certaines bouteilles partent plus facilement que d’autres. Vous n’aurez donc pas le même point de commande pour chacune de vos références. Pour vous aider procédez à une analyse ABC de vos produits. Elle vous permettra de définir vos priorités dans la gestion de vos stocks. Pour ce faire, vous devez choisir pour chacune de vos boissons l’une des trois catégories suivantes :

  • A : Produit de haute valeur qui ne se vend pas souvent.
  • B : Produit de valeur moyenne qui se vend de façon modérée.
  • C : Produit de faible valeur qui se vend beaucoup.

3. Ne pas faire de projections sur l’année

Votre stock n’est pas le même tout au long de l’année. En effet, certains événements font que vous aurez besoin de certaines bouteilles en quantité plus importante que d’autres. Pour se projeter plusieurs variables sont à prendre en compte. En voici quelques-unes :

  • la saisonnalité
  • les événements de l’année (Noël, Saint-Valentin, été etc)
  • le volume des ventes enregistré la même semaine de l’an passé
  • les tendances du marché

En faisant ces projections à long terme vous vous assurez d’une bonne gestion des stocks.

Afin de vous aider dans votre gestion des stocks et optimiser la rotation de vos boissons au sein de votre restaurant, SOMM’IT vous assiste et automatise ces tâches chronophage du quotidien. Nos clients, gagnent en moyenne une journée par semaine dans la gestion des stocks, augmentent de 20% leur marge sur les boissons et améliorent la satisfaction client. Si notre outil vous intéresse, contactez-nous et demandez une démonstration gratuite. 

 


Votre restaurant possède-t-il un sommelier ? 
Outil de gestion des stocks boissons, d’édition de cartes, de gestion des commandes fournisseurs : simplifiez votre vie de restaurateur grâce à SOMM’IT, l’assistant sommelier digital.

DEMANDER UNE DÉMO GRATUITE